Crédit revolving, ouverture de crédit

Qu’est-ce que le crédit revolving ?

Il s’agit d’une réserve d’argent d’un montant défini, dans laquelle vous pouvez puiser selon vos besoins. Vous remboursez à votre rythme, en fonction de vos dépenses et votre montant disponible se reconstitue au fil des remboursements. On dit donc que le crédit est renouvelable.

Quels sont les avantages du crédit revolving ?

De nombreuses personnes ne souhaitent pas toucher à leur épargne lorsqu’elles veulent se faire plaisir ou faire face à une dépense imprévue. Elles préfèrent disposer d’un capital, d’une réserve d’argent.

Cette ouverture de crédit est mise à votre disposition, sans obligation d’utilisation. Elle est souple et flexible, contrairement au prêt à tempérament qui consiste en un montant fixe dans lequel vous ne pouvez pas repuiser au fur et à mesure des remboursements.

Comment fonctionne le crédit revolving ?

Une somme d’argent est mise à votre disposition et une carte de paiement peut y être associée.

Vous pouvez utiliser votre réserve d’argent selon vos besoins, et cette dernière se reconstitue au fur et à mesure des remboursements, permettant de réemprunter la part disponible de la réserve. Le paiement de la mensualité, dont le montant varie en fonction du solde restant dû et du montant du crédit, s’effectue chaque mois à une date fixe.

Concrètement, si vous ouvrez une réserve d’argent de 2 500 €, libre à vous d’utiliser cette somme en partie ou en totalité pour financer vos besoins. Dans le cas où vous utilisez 1 000 € sur votre réserve, vous commencez alors à rembourser ces 1 000 € utilisés, majorés des intérêts. Dès le début du remboursement des 1 000 €, vous avez à votre disposition les 1 500 € restant, ainsi que la somme que vous aurez déjà remboursée, par exemple 200 €.

Comment ouvrir un crédit revolving ?

Deux options de crédit revolving s’offrent à vous chez Cofidis : la réserve d’argent classique, ou la carte de crédit Mastercard® by Cofidis. La différence majeure est que, pour la réserve d’argent, la mensualité que vous devez rembourser est fixe, et connue à l’avance. Pour la Mastercard® by Cofidis, la mensualité à rembourser varie et correspond à un pourcentage du solde dû. Effectuez une simulation et recevez une réponse de principe immédiate.

Si vous êtes déjà client, vous pouvez aussi faire votre demande depuis votre espace client si vous le souhaitez. Vous pouvez également contacter l'un de nos conseillers par tchat sur cofidis.be ou au 078 / 050 190 (coût d'une communication nationale), du lundi au vendredi de 8h à 20h et le samedi de 9h à 17h.

Comment connaître la date de fin de mon crédit ?

Un crédit revolving est conclu pour une durée indéterminée. Ce qui veut dire qu’il n’a pas de date de fin à proprement parler.

L’obligation de zérotage

Pour éviter le surendettement, la loi a prévu la mise en place d’un délai de zérotage. Cette obligation légale vous impose de rembourser intégralement votre solde restant dû avant une date donnée. Ce délai commence à courir dès la 1e utilisation de votre crédit et l’obligation de zérotage est remplie dès lors que vous avez remboursé la totalité de votre crédit. Une nouvelle date de zérotage est déterminée à la prochaine utilisation de votre ligne de crédit.

Il ne peut pas excéder 5 ans pour les ouvertures de crédit inférieures ou égales à 5 000 € et 96 mois pour les ouvertures de crédit supérieures à 5 000 €.

Puis-je zéroter avant la date d'échéance ?

Vous pouvez zéroter quand vous le souhaitez.

À la réception de votre relevé de compte ou directement sur votre espace client, vous trouverez le numéro de compte pour le virement, le montant qu'il vous reste à zéroter ainsi que la communication structurée à ajouter à votre virement.

Aucuns frais supplémentaires ne vous seront demandés en cas de remboursement anticipé.

Découvrez notre vidéo explicative :

En résumé :

Le crédit revolving permet à l'emprunteur de disposer d'une somme d'argent qu'il peut utiliser quand il le veut, comme il le veut. C'est une forme de crédit souple et flexible, associé à une réserve qui se reconstitue au fur et à mesure des remboursements. Pour éviter un risque d'endettement permanent, la loi oblige l'emprunteur à rembourser le capital dû sous un certain délai : c'est le zérotage.