Quel crédit choisir ?

Le crédit à la consommation apparaît peu à peu comme un partenaire incontournable dans le budget des ménages : selon la Centrale des Crédits aux Particuliers, en Belgique, 6,1 millions de personnes* ont eu recours à au moins un contrat de crédit en 2011.

Maison, auto, travaux, loisirs... le crédit permet de financer toutes sortes de besoins. Cependant, il ne faut pourtant pas y avoir recours de façon inconsidérée.

*Source : Centrale belge des Crédits aux Particuliers, 2011, sur le site du sénat.

Le crédit revolving

Le crédit revolving, ou réserve d’argent

Parfois, lorsque l’on a envie de se faire plaisir ou qu’on doit faire face à un besoin d’argent im-prévu, certaines personnes préfèrent disposer d’un capital plutôt que de puiser dans leur épargne : ces personnes souhaitent alors disposer d’une réserve d’argent.

Une réserve d’argent est une forme de crédit à la consommation au fonctionnement particulier, puisque cette réserve se reconstitue au fur et à mesure de vos remboursements pour vous permettre d’emprunter à nouveau, en fonction de vos besoins.

Cette ouverture de crédit est mise à la disposition de l’emprunteur, sans que ce dernier ne soit obligé de puiser dans sa réserve.

Le fonctionnement du crédit revolving

Le crédit revolving est une réserve d’argent qui est mise à disposition par un organisme de crédit. Afin de faciliter l’utilisation de cette réserve d’argent, elle peut être associée à une carte de paiement.

La réserve d’argent se reconstitue au fur et à mesure des remboursements, vous permettant de réemprunter la part disponible de votre réserve. Le paiement de la mensualité, dont le montant varie en fonction du solde restant dû et du montant du crédit, s’effectue chaque mois à une date fixe.

Concrètement, si un organisme de crédit vous ouvre une réserve d’argent de 2.500 €, libre à vous d’utiliser tout ou partie de cette somme pour financer vos besoins. Dans le cas où vous utilisez 1.000€ sur votre réserve, vous commencez alors à rembourser ces 1.000€ utilisés,
majorés des intérêts. Dès le début du remboursement des 1.000€, vous avez à votre disposition les 1.500€ restants, ainsi que la somme que vous aurez déjà remboursée, par exemple 200 €.

Néanmoins pour éviter que votre crédit présente toujours un solde débiteur, la loi a prévu la mise en place d’un délai de zérotage. Ce délai de zérotage vous oblige à rembourser l’intégralité du crédit à des échéances périodiques maximum fixées par la loi et ce sans qu’il soit mis fin au contrat. La loi prévoit des délais de zérotage maxima qui varient donc en fonction du montant emprunté et le prêteur est tenu d’avertir préalablement le consommateur.

Il ne peut pas excéder 5 ans pour les ouvertures de crédit inférieures ou égales à 5.000 € et 96 mois pour les ouvertures de crédit supérieures à 5.000 €. Une fois le crédit revenu à zéro, vous pouvez à nouveau effectuer des prélèvements. En outre, sachez que, lorsque vous disposez d’un « découvert autorisé » sur votre compte à vue, ce découvert est considéré comme un crédit à la consommation.

Idées-clés

Le crédit revolving, ou réserve d'argent, permet à l'emprunteur de disposer d'une somme d'argent qu'il peut utiliser quand il le veut, comme il le veut. C'est une forme de crédit souple et flexible, associé à une réserve qui se reconstitue au fur et à mesure des remboursements. Pour éviter un risque d'endettement permanent, la loi oblige l'emprunteur à rembourser le capital dû sous un certain délai : c'est le zérotage.